materiel_du_peintre   C'est bien loin, mais je me souviens bien de cette première année en France. Je laissais mon enfance si loin.

Paris...puis Noël...

Posés devant moi comme aujourd'hui, un chevalet, une boite de peintures et son inséparable palette. Les tubes ont un peu durci, le chevalet s'est patiné . Tout est encore là, et je pose sur eux le même regard émerveillé et reconnaissant que ce jour là; j'avais onze ans.

Ces belles couleurs ont consolé bien des chagrins!

Merci Andrée, pour ces nouveaux horizons!